Article du Dauphiné Libéré sur Camp-Car en Savoie

Retrouvez Camp Car sur le Dauphiné Libéré

Ulrick Launay - Gérant de Camp-Car

En raison du départ du 7e BCA de Bourg-Saint-Maurice, Ulrich Launay, 36 ans, a choisi une reconversion professionnelle qui conjugue son expérience de terrain et sa soif de liberté. Après l’obtention d’un certificat professionnel, il a créé “Camp-car”, entreprise dans laquelle il compte recruter à terme une dizaine de personnes.
Chasseur alpin pendant 16 ans au 7 e BCA à Bourg-Saint-Maurice, Ulrich Launay a opté pour une reconversion qui bénéficie de son expérience militaire de terrain. L’autonomie, le nomadisme, c’est son univers… À Sainte-Hélène-sur-Isère, il fait de l’aménagement de véhicules de loisirs, assure aussi l’entretien, les réparations et le dépannage (hors mécanique) et vend du matériel d’autonomie énergétique pour voyageurs en véhicule ou à pied.

Lors de sa formation en “réparation, entretien et dépannage de véhicules de loisirs” au Greta de Montpellier, Ulrich Launay a multiplié les stages d’apprentissage. Et en février dernier, il lançait son entreprise, Camp-car.

Créer un parc de véhicules à louer
Actuellement, il “retape” un fourgon d’occasion pour un client qui rêve de grands espaces en famille et en liberté : installation d’une parabole et d’un porte quatre vélos mais surtout aménagement intérieur (banquettes, circuit gaz, électricité)…

Sur le parking, un camion de l’Armée attend son tour. Ulrich Launay souhaite le transformer en véhicule permettant une autonomie sans ravitaillement durant 15 jours (réserves d’eau propre, d’eaux usées, panneaux solaires, piles à combustible). L’idée, c’est petit à petit de doter la société d’un parc de véhicules à louer…

Il compte sur la bonne position géographique de son entreprise dans la région d’Albertville pour se faire connaître auprès des habitants mais aussi des touristes de passage. Tout en étant conscient du coût de l’aménagement d’un véhicule : 7 000 à 10 000 euros pour les plus petits ; 15 000 à 20 000 euros pour la taille supérieure… Mais avec en poche son certificat professionnel, il veut faire valoir auprès de ses clients un vrai savoir-faire technique, enrichi de l’expérience de longues semaines passées en autonomie sur le terrain en Afghanistan ou ailleurs dans le monde. À terme, il souhaite créer une dizaine d’emplois.

 

Camp-car en bref…
Activité : aménagement sur-mesure de véhicules de loisirs, réparation, entretien et dépannage de véhicules de loisirs (hors mécanique et porteur), vente de matériel d’autonomie énergétique en voyage.
Création : 1er février 2013
Implantation : Sainte-Hélène-sur-Isère
Chiffre d’affaires prévisionnel : 80 000 à 100 000 euros pour cette première année
Effectifs : 1 personne
Capital de départ : 27 000 euros

Article par Laurence VEUILLEN le 18/05/2013